samedi 8 décembre 2012

L' ombre des nuages

                                                                                       



Ciel infini
N'appartenant à personne
Quelques nuages

Leurs longues ombres croisant
Celle d' un poète endormi

Quelques nuages
Un grand troupeau paisible
Caressant l'azur

A l'ombre d'un vieux muret
Un jeune berger assis

Caressant l'azur
Les palmes se balancent
Ciel infini

Fleurissant les barbelés
Les ronces et les liserons  

Quelques nuages
N'appartenant à personne
Ciel infini





4 commentaires:

  1. Les nuages...ces merveilleux nuages...qui inspirent les poètes et sur lesquels les rêveurs vont souvent se réfugier pour écouter leur vie...

    Joli lundi, Lyne.
    Bien amicalement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Ymirose, j'aime broder sur le ciel et les nuages. Saisir la beauté de ce monde c'est une façon d'aimer.

      Supprimer
  2. Très beau poème ! Toutes les phrases sont si belle mais je préfère les premières 3 lignes. Bises.

    RépondreSupprimer

Vous pouvez laisser un commentaire: