mardi 10 janvier 2017

Eurydice au jardin








Ainsi puisqu'il s'en faut...
Retraverser l'hiver.
Ne pas naître au printemps.
Ce sommeil serait doux.
Si ce n'était que vous.
Les feuilles du pommier jaillissent vers le ciel.
Vertes, douces et brillantes encore sous la gelée.
L'hiver s'est mis au pas.
De glace est mon tombeau.
L'oiseau chante  dans l'ombre.
Le merle, le rouge-gorge
Dans le lierre de la haie.
L'abeille encore absente.
La fleur pas apparue.
Il faut passer ce temps.
Sommeil n'est qu'assoupi.

Lyne-Anke







Vidéo:
Danse des âmes bienheureuses -
"Orphée et Eurydice"-
Opéra dansé de Pina Bausch  à l Opéra Garnier- 2008-
 sur la partition de l 'opéra de Christophe. W. Gluck . 
Orphée et Eurydice . 



vendredi 6 janvier 2017

6 janvier






6 janvier~
deux mangues finissant de mûrir
pas loin du radiateur


le merle noir
de l'hiver au jardin saute
de branche en branche





dimanche 1 janvier 2017

mardi 20 décembre 2016

lundi 12 décembre 2016

Décembre







décembre
les branches du cerisier
comme des mains frêles


pluie d'hiver
une poignée de moineaux
sur le balcon


des oh! des ah!
le sapin tout juste illuminé
dans le salon








mardi 6 décembre 2016

Un ange frappe à ma porte






                                                                             


Paroles de la chanson de Natasha St-Pier : Un ange frappe à ma porte


Un signe, une larme,
Un mot, une arme.
Nettoyer les étoiles, à l'alcool de mon âme.
Un vide, un mal,
Des roses qui se fanent.
Quelqu'un qui prend la place de quelqu'un d'autre.

Un ange frappe à ma porte.
Est-ce que je le laisse entrer?
Ce n'est pas toujours ma faute,
Si les choses sont cassées.
Le diable frappe à ma porte.
Il demande à me parler.
Il y a en moi toujours l'autre,
Attiré par le danger.

Un fil, une faille,
L' amour, une paille.
J'me noie dans un verre d'eau.
J'me sens mal dans ma peau.
Je ris, je cache le vrai derrière un masque.
Le soleil ne va jamais se lever.


Un ange frappe à ma porte.
Est-ce que je le laisse entrer?
Ce n'est pas toujours ma faute,
Si les choses sont cassées.
Le diable frappe à ma porte.
Il demande à me parler.
Il y a en moi toujours l'autre,
Attiré par le danger.

Je ne suis pas si forte que ça.

Et la nuit, je ne dors pas.
Tous ces rêves, ça ne m'aide pas.

Un enfant frappe à ma porte.

Il laisse entrer la lumière.
Il a mes yeux et mon cœur.
Et derrière lui, c'est l'enfer.


Un ange frappe à ma porte.
Est-ce que je le laisse entrer?
Ce n'est pas toujours ma faute,
Si les choses sont gâchées.

Ce n'est pas toujours ma faute,

Si les choses sont cassées.

Ce n'est pas toujours ma faute,

Si les choses sont cachées.









Natasha St-Pier
Titre    : Un ange frappe à ma porte
Album: Longueur d'ondes
Année: 2006
Auteur-compositeur: Frédéric Chateau dit "Asdorve"

jeudi 1 décembre 2016

En plein coeur










Paroles de la chanson de Jeanne-Marie Sens: En plein coeur


Je sens la peur qui monte.
La folie nous rend fous.
Moi je ne veux pas vivre,
Sous les verrous.
Je veux au bout du compte,
Et même si c'est raté,
Pouvoir chercher le livre
Qui dit la vérité.

Et oublier, les belles voitures et le fric,
La retraite et les flics,
La politique... épique.
Oublier la sécurité sociale,
Les allocations familiales,
La promotion... idéale.

Quand je vois cette ronde
Qui tourne autour de nous.
Moi je veux être libre
Par-dessus tout.
Je veux briser mes chaînes
Et même si c'est raté,
Pouvoir trouver le livre
Qui dit la vérité.

Et oublier, les impôts, les militaires,
Les rubans aux boutonnières,
La mode avec... ses critères.
Oublier, les hypermarchés tout en glace,
Aux longues griffes rapaces,
Qui nous enlacent,
Voraces.
Oublier, la presse, le sexe, la télé,
Les H.L.M. quantifiés,
Et bien sur la publicité.
Oublier, les personnages magnifiques,
Au mille projets utopiques,
Au faux langage philanthropique.
Oublier, la la la la la la la...















Vidéo:
Jeanne-Marie Sens
Titre: En plein  cœur (oublier)
Année  1973
Auteur: Jeanne-Marie Sens
Compositeur: J.P. Pouret