vendredi 16 juin 2017

juin









empreinte carbone~
tracts électoraux jonchent
rues et trottoirs
Je cherche le lys blanc
qui parfuma mon chemin




10 commentaires:

  1. Je cherche aussi le lys blanc qui parfumera mon chemin (clin d’œil).
    Bon début de week-end vous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup et bon week-end à vous aussi.

      Supprimer
  2. Tu as raison que de papier gâché et d'arbres coupés pendant les élections?
    Mieux vaut admirer les fleurs de nos jardins!

    RépondreSupprimer
  3. Selon un rapport parlementaire, la propagande (car c'est son nom officiel)de 2012, avait représenté l'équivalent de 100 hectares de forêt.
    En principe en 2017, on n'aurait pas du recevoir les tracts de tous les candidats par voie postale. A l'étranger, nous les avons reçus (tardivement).
    Le bon sens est en marche il me semble cependant. Bonne fin de semaine Marie

    RépondreSupprimer
  4. Et la pub dans les boîtes aux lettres. Quel gâchis !

    RépondreSupprimer
  5. Serait-ce là un appel poétique au vote blanc?

    RépondreSupprimer
  6. Message subliminal ? Le lys blanc représente t'il la royauté en marche ? la pureté hypocrite ? Le vote blanc ? Le drame ?
    A moins que ce soit simplement un détournement du regard sur ce qui se passe ?...
    La nature l'emportera sur tous ces troubles humains...
    Impermanence.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une vision passagère, un parfum perçu un bref instant, la rencontre avec une fleur que l'on cherche à retrouver...

      Supprimer

Vous pouvez laisser un commentaire: