samedi 2 février 2013

Setsubun





Setsubun désigne littéralement les noeuds de bambou qui séparent chaque section du tronc. Ces sections symbolisent chacune une saison. Le setsubun est le moment charnière du passage d'une saison à une autre. Il existait autrefois quatre fêtes de setsubun dont seule celle du " commencement du printemps" subsiste de nos jours.


Début février, le 3 ou le 4, qui coïncide avec le premier jour du printemps suivant le calendrier lunaire,au Japon , on fête "Setsubun" .On chasse les démons de l'intérieur des maisons avec des fèves de soja grillées.

De nos jours , la tradition la plus connue est le mame-maki ou lancer de grains d' haricots de soja grillés  par la fenêtre en criant alternativement : "dehors les démons, dedans le bonheur" ( "Oni wa soto, fuku wa uchi "). Il s'agit de faire fuir les forces néfastes incarnées par les onis (démons) qui cherchent à envahir le foyer à chaque nouvelle année et d'attirer la bonne fortune à la maison.

Ensuite chaque membre de la famille mange le nombre de fèves de soja correspondant à son âge.
Cependant, de nos jours , dans les grandes villes , on préfère se rendre au temple shinto assister aux mises en scène théâtrales des moines effectuant les rituels.

Une autre tradition veut que l'on mange un long maki appelé ehômaki en un seul morceau dans la direction ehô ( la direction porte-bonheur qui change tous les ans) afin d'être heureux le reste de l' année.



                                                                  Une vidéo tournée à Times Square



4 commentaires:

  1. Oh oui " dehors les démons
    dedans le bonheur " !

    Je ne suis pas contre manger un savoureux et long maki mais le pourrai-je vraiment ?
    A la vue de ce gigantesque ehômaki, j'émets quelques doutes...sourire...

    Agréable dimanche, Lyne.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon dimanche Ymi , oui , c'est l'occasion idéale de mettre à la porte ses démons intérieurs et de se lancer en cuisine dans la confection de délicieux makis. Amitiés.

      Supprimer
  2. Bonjour, oui, nous avons fait le mame-maki hier soir. Pour les personnes agées, c'est difficile à manger le nombre de fèves à son age donc elles mangent... je ne sais pas comment on dit, par exemple si elle a 45 ans elle en mange 5, si elle a 59 ans elle mange 9. Nous n'avons pas manger de l'eho-maki parce que je n'avais pas de cette coutume. La façon est un peu différent à la chaque famille ou à la chaque région. En tout cas, nous avons exterminé les Onis, pas de souci ! Bon début de semaine. Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bravo Mai . "Dehors les démons , dedans le bonheur " , quelle prise de conscience ! je t'embrasse , très heureuse semaine!

      Supprimer

Vous pouvez laisser un commentaire: