jeudi 28 février 2013

Un songe




















La nuit m'apporta un songe brûlant.
Le ciel quelque part s'éclaira soudain.
Il toucha ce feu, venu du lointain,
Quelque chose en moi, caché, qui attend.

L'obscur de mon être , en s'en emparant
Se trouva changé et le souterrain 
Où il sommeillait s'anima enfin,
Réveillant la vie , lumineusement.

Qui donc m'envoya ce rêve brillant
D'images, d'étoiles et de ciel changeant?
Est-ce toi ami, frère de l'oubli?

Parti pour toujours. Où? Je ne le sais pas.
Est-ce toi qui vient réchauffer ma vie?
Me dire d'espérer . Es tu près de moi?







  

2 commentaires:

  1. Je ressens ce que tu exprimes. Il m'arrive, moi aussi, de ressentir parfois la présence d'une amie , décédée il y a bien longtemps. Je pense qu'elle communique avec moi à travers mes rêves. Lorsque je me réveille, je sens une présence près de moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Daniel, c'est une poésie sur la mélancolie et l'intuition de la renaissance.

      Supprimer

Vous pouvez laisser un commentaire: