mardi 2 avril 2013

Kabuki















Le Kabuki est une forme de théâtre traditionnel japonais très prisé des citadins, qui  a vu le jour à l'époque Edo, au début du dix -septième siècle. De nos jours , tous les rôles sont tenus par des hommes.
Les pièces évoquent des évènements historiques ainsi que les conflits moraux liés aux relations affectives.
Les acteurs déclament sur un ton monotone et sont accompagnés d'instruments traditonnels japonais.
La scène est équipée de décors rotatifs et de trappes par lesquelles les acteurs apparaîssent et disparaîssent ainsi que d'une passerelle s' avançant au milieu du public.(Hanamichi ou chemin des fleurs)

Costumes , maquillage, musique , répertoire, style de langue et de jeu,équipements scénographiques et accessoires font du Kabuki une forme théâtrale traditionelle des plus appréciée encore de nos jours.







Fuji musume soit  la jeune fille à la glycine.  Au crépuscule, une jeune fille expose en dansant  et en chantant l'instabilité de son coeur.


Les costumes sont généralement extravagants ,somptueux et très colorés et participent à l'aspect spectaculaire du kabuki.




Kimono de jeune femme à longues manches (furisode) à décor de feuilles et de fleurs de glycine du personnage de Fuji Musume, dans la pièce Fuji Musume (La jeune fille aux glycines) – Japon, années 1960 – Crêpe et taffetas de soie, fils d’or et broderies – 175×160 cm
© Shôchiku Costume Co, Ltd, Toky















 Le Kabuki-za  , le plus fameux théâtre de kabuki de Tokyo fermé pour travaux depuis trois ans a rouvert ses portes ce mardi 2 avril 2013, entièrement reconstruit et parfaitement recréé après une semaine de festivités.





Si le Kabuki vous intéresse , je vous conseille de vous reporter sur le lien Encyclopédie  (colonne à gauche) vers  Kabuki.


2 commentaires:

  1. Merci pour les explications et bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'avais pas tout à fait fini cette note hier, j'espère que la suite vous intéressera aussi. Bonne soirée.

      Supprimer

Vous pouvez laisser un commentaire: