samedi 28 juin 2014

Un jour d'été













Sous un ciel d' été un marinier,
Sur une péniche arrimée,
Récitait : "Le morse et le charpentier".


De long en large et à grands pas,
Il scandait à très haute voix,
Pour trois enfants qui l'écoutaient babas.


L'eau a coulé depuis longtemps,
Sous les ponts et les trois enfants,
Depuis lors, sont devenus grands.


Inoubliable ce jour radieux,
Magique en tout point merveilleux,
Navigue souvenir joyeux.


Ainsi pour tous ceux qui rêvent,
Telle l'eau calme coulant sans trêve,
Les étés jamais ne s' achèvent.




6 commentaires:

  1. Encore un poème que j'aime bien. Délicat.....Souvenirs, souvenirs. Les étés passent mais les souvenirs restent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une évocation poétique inspirée des poèmes et des romans de Lewis Carroll. Merci, bonne journée Daniel.

      Supprimer
  2. Douceur dans tes mots pour ce jour d'été!

    RépondreSupprimer
  3. Merci Marie, oui de la douceur, encore et encore et j' en redemande s'il le faut. Bonne journée!

    RépondreSupprimer
  4. Ce sont ces souvenirs là qui nous nourriront plus tard ... "Navigue souvenir joyeux." Ton poème est merveilleux!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme dans un manège de petits bateaux sur l' eau de fête foraine, ils s'entrechoquent gentiment les souvenirs d' enfance n' est -ce pas?

      Supprimer

Vous pouvez laisser un commentaire: