jeudi 29 janvier 2015

Sous un ciel d'hiver





                             

l'hiver cède
si ce n'est la fraîcheur du matin
si piquant


me retournant pour voir
les fleurs d'amandier...
le bleu de la mer



silence des oiseaux
siffle le vent du nord
un air d'hiver


        ***

concentré de soleilque je partage avec
un gros chat endormi

Kusamura Motoko



11 commentaires:

  1. C'est par le soir, je crois bien, qu'il commence à céder : les jours rallongent...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, je me suis fait la remarque la semaine dernière. Lorsque je rentre du travail, il fait encore jour contrairement aux trajets de nuit durant tous ces longs mois d'hiver, mais il y a eu aussi trois petits amandiers en fleurs que j' ai rencontrés et qui ont fait bondir mon cœur au détour d' un virage sur une route de montagne dimanche.

      Supprimer
  2. La lumière du jour
    Poursuit l'ombre de la nuit
    L'hiver va céder

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. me retournant pour voir
      les fleurs des amandiers...
      le bleu de la mer

      Supprimer
    2. La lumière part gagnante. bonne journée Marie;

      Supprimer
  3. Oui la nature change tout doucement. Chez moi les crocus sortent de terre et les narcisses sont droits comme des I .

    RépondreSupprimer
  4. L'hiver n'a pas dit son dernier mot heureusement, bien qu'au Japon on fête déjà le printemps.
    :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. silence des oiseaux
      chante le vent du nord
      sa chanson d'hiver

      Merci Yanis, c'est vrai l' hiver n'a pas dit son dernier mot.

      Supprimer
  5. MAGNIFIQUE Lyne!

    LES OISEAUX

    La beauté de tes poèmes,
    des fleurs d'amandier,
    du froid de l'hiver,
    du printemps qui se devine
    dans la plainte du vent ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, ce blog est une source de joie pour moi. Bonne journée.

      Supprimer

Vous pouvez laisser un commentaire: