samedi 11 juillet 2015

Au ciel










Douceur d'un rêve
Que le soleil enveloppe
Dans sa course

Dans la nuit disparaissent

Les lueurs pâles des étoiles



3 commentaires:

  1. @ Marie: En essayant en vain d'installer un lecteur de musique, j'ai de façon maladroite effacé l'article publié le 9 juillet ainsi que ton commentaire et ma réponse. je republie ce jour de mémoire le même article. Je te prie de bien vouloir m'excuser . Amitiés

    RépondreSupprimer
  2. @Marie (suite)

    d'orange et de mauve
    le jour s'habille en attendant
    la venue du soir

    J'ai essayé de retrouver ta jolie poésie mais il me semble bien que celle-ci n'est pas semblable à la tienne même si elle s'en rapproche un peu dans l'idée. Je te remercie encore!

    RépondreSupprimer

  3. Je n'avais pas fait de brouillon mais je pense que tu as bien traduit ma pensée...Merci...Bon dimanche

    RépondreSupprimer

Vous pouvez laisser un commentaire: