vendredi 9 octobre 2015

Rêve










Dans mes cheveux
le vent s'est installé
rapide
rêvons d'un seul rêve
jusque sur le dos des vagues



















Illustration:
Emily Kame Kngwarreye, Wildflower, 1993
synthetic polymer paint on canvas
54-88 cm

8 commentaires:

  1. pattes de mouche sur le sillon de mon regard
    un instant de mise en forme
    promeut le coeur à coeur de la rencontre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "La vie, c'est le compromis. Et l'opposé du compromis, ce n'est pas l'idéalisme, mais le fanatisme et la mort." Amos Oz

      Supprimer
  2. On ne peut jamais saisir le vent, le prendre dans ses mains et le capturer. Le rêve c'est pareil, il s'enfuit au fond de notre mémoire.

    RépondreSupprimer
  3. Le vent dépose
    Ses rêves
    Sur les rives endormies
    De nos cheveux en broussailles
    Quand s'envolent nos pensées...

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Mes rêves (rêveries?])m'ont entraînée dans l'hémisphère sud, jusqu'à Sydney. Voilà, c'est une façon de voyager agréable et très habituelle pour moi qui me donne la sensation délicieuse de me trouver en plusieurs endroits différents au même moment. Bonne journée Marie. Merci pour ton joli poème.

      Supprimer

Vous pouvez laisser un commentaire: