mercredi 16 mars 2016

Cyclamens







Cyclamens

Le but de toutes ces choses 
Fragiles et pures; bleues et roses, blanches et violettes.
Je ne peux attendre la pluie.

Peut-être un jour, nous reverrons-nous ...








23 commentaires:


  1. Fragilité des fleurs
    Images de nos vies...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. éphémère
      une rêverie passagère
      ces quelques fleurs

      Bonne soirée Marie

      Supprimer
  2. La vie passe comme les fleurs. Un jour elles faneront et moi je partirai....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour chacun de nous c'est ainsi. Je le sais. Pourtant cela heurte quelque chose quelque part en moi. D'où me vient cette sensation d'éternité?

      Supprimer
    2. Ton âme, sans doute.....

      Supprimer
  3. goutte à goutte de nos pensées
    au cycle des mois à venir
    le baiser de paix

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je ne me souviens pas comment
      mais je sais qu'un vent d'espoir s'est détaché de la douleur et que mon coeur l'a suivi

      Supprimer
    2. je ne me souviens pas comment
      mais je sais qu'un vent d'espoir s'est détaché de la douleur et que mon coeur l'a suivi

      Supprimer
  4. La fragilité de nos vies se heurte sans relâche à nos désirs d'éternité!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'Arthur Rimbaud:

      "L'Eternité

      Elle est retrouvée.
      Quoi ? - L'Eternité.
      C'est la mer allée
      Avec le soleil.

      Ame sentinelle,
      Murmurons l'aveu
      De la nuit si nulle
      Et du jour en feu.

      Des humains suffrages,
      Des communs élans
      Là tu te dégages
      Et voles selon.

      Puisque de vous seules,
      Braises de satin,
      Le Devoir s'exhale
      Sans qu'on dise : enfin.

      Là pas d'espérance,
      Nul orietur.
      Science avec patience,
      Le supplice est sûr.

      Elle est retrouvée.
      Quoi ? - L'Eternité.
      C'est la mer allée
      Avec le soleil."

      Supprimer
  5. Coucher de soleil sous mon cerisier
    Je n'étais point venu le revoir
    Mais je ne l'avais pas oublié.

    RépondreSupprimer
  6. Bonsoir Lyne.
    Où es-tu donc partie? J'aime ta présence sous ton cerisier ... Certains cerisiers fleurissent encore, malgré le vent, la pluie et le froid.Hier il a neigé! Aussitôt après, un grand soleil, mais les nuages sont restés menaçants! La glycine du jardin est chargée de boutons prêts à éclore! Leur parfum doux et sucré me manque. Je t'embrasse très fort, où que tu te trouves ❀ ♥ ❀

    RépondreSupprimer
  7. @Lune
    @Yann

    Partie sans l'être. Présente-absente. Ici, ailleurs
    Merci pour vos messages
    Tout va bien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma très chère Lyne, merci beaucoup d'être passée nous faire ce petit, grand coucou sous ton cerisier ♥ Nous sommes là, même dans le silence des mots, présents. Des bisous ✿

      Supprimer
    2. Merci Lune, je t'embrasse.

      mai joli
      s'il te plait, mais
      fais ce qu'il me plait

      Supprimer
    3. Tu es aussi fine qu'un courant d'air frais
      cette légerté ce fait ressentir sur ton blog .
      Présente- absente - tout va bien
      dis tu . Je réponds tant mieux
      En attendant, je t'embrasse fort
      @bientôt

      Supprimer
    4. Merci Yann. je te souhaite un joli mois de mai.

      Supprimer

  8. Un coucou de loin
    Avec quelques fleurs sauvages
    Bientôt le mois de mai

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Marie. j'aime beaucoup ton haïku.

      Supprimer
  9. Réponses
    1. mai
      une hirondelle entre par la fenêtre

      Supprimer
  10. Une pensée en parfum de muguet !

    à bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci Yanis! douces pensées vers toi.

      Supprimer

Vous pouvez laisser un commentaire: