mardi 23 avril 2013

Le jardinier








En silence,
Jardinier,
Il s'élance,
Courroucé,
Mon regard,
Qui s'effare
Sans égards
Ni pitié. 


Sur un ordre,
Grand benêt,
En désordre,
Vous venez,
Vaille que vaille
Les cisailles
En bataille,
Etonné.


La verdure
De la haie
La nature
Qui renaît.
Les branchages,
Les feuillages,
Les ombrages,
Si parfaits! 


Tourterelle
Alertée
Bat des ailes
Irritée
Et s'enfuit
Sans un bruit
Quel ennui!
S'abriter.





18 commentaires:

  1. Un massacre à la tronçonneuse?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une poésie pour sourire, j'aime bien les jardiniers et moi même je jardine avec plaisir mais celui de la photographie fait un peu peur quand même....

      Supprimer

  2. Jardinier étonné
    de se voir dénoncé
    qui, mis en poésie,
    sera bien pardonné !

    bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne journée Pastyme. Une période de calme , de sérénité et de silence commence sous le cerisier...

      Supprimer
  3. Je ne décolère pas d'entendre les jardiniers. "Entendre un jardinier ?" M'aurait demandé mon grand-père. "Mais tu es fou !" aurait-il ajouté ! Hélas si son travail se faisait en silence, il y a encore vingt ans, il officie aujourd'hui dans la bruit, la pétarade et le vacarme le plus assourdissant. Oh certes, lui n'entend rien, il a un casque sur les oreilles, mais l'entourage ?...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Jeanmi,le bruit fait partie de notre monde. Il témoigne d'un excès dans certaines avancées technologiques et d'un recul de la qualité de vie et du respect des autres et de la nature. Saurons -nous nous poser les bonnes questions pour résoudre les problèmes de notre époque et aller vers des changements profitables ?

      Supprimer
  4. Un peu de silence jardinier pour mettre de l'ordre dans ton jardin!
    J'ai beaucoup aimé ce clin d'oeil...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Marie , merci de ton passage. Je n'ai pas trop de possibilités actuellement pour me consacrer à visiter mes blogs préférés et mon blog lui-même est quasiment à l'arrêt. Cela fait partie des choses de la vie sans gravité qu' il faut accepter.Bonne continuation Marie pour ton blog cheminant en beauté au pays de la poésie et des images.

      Supprimer
  5. Bonsoir Lyne, j'espère que tu vas bien. Je te souhaite un bon week-end. Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Mai , tout va bien . Bon week-end à toi aussi. Je n'ai pas la possibilité actuellement de venir lire mes blogs amis et une longue pause s'annonce" sous un cerisier". Prenons les choses avec le sourire...:)
      Bises.

      Supprimer
  6. Bonjour Lyne-Anke :)

    Je viens lire un peu ton blog (permets moi de te tutoyer, après tout, nos blogs sont inscrits dans nos "blogroll" respectives), et je tiens à te dire (personne ne l'a encore dit dans les com de cet article) que ton écriture est très agréable et, surtout, réussie. C'est en tout cas mon point de vue sincère, et je tenais vraiment à te le dire car, oui, c'est du boulot.

    Je suis flatté d'être dans tes blogs favoris.

    Olivier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Olivier pour ces mots qui me font fait très plaisir. En ce qui concerne l' écriture , je me considère comme une apprentie et ce blog est un peu mon atelier.Pour "le jardinier" , je me suis inspirée d'une poésie de Victor Hugo : "Le Pas d'armes du roi Jean". Quelle vigueur!
      Il semblerait qu'il existe une correspondance entre ce jardinier entrant armé dans mon jardin secret et mon silence. j'écrirai sans doute de nouveau mais sous une forme différente.
      Moi aussi , j'apprécie ta poésie et je suis fière de figurer parmi tes blogs favoris.

      Supprimer
  7. Bonjour Lyne.
    Comme à chaque fois, je me régale à lire tes mots choisis, des mots ciselés à la perfection.
    Un matin de ciel bleu, respirer les rosiers, jardiner en silence et laisser roucouler tourterelles et roitelets...
    Je t'espère au mieux...sous ton cerisier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Ymi,très peu de temps pour écrire hélas!Tout est redevenu calme sous le cerisier du jardin. Je passe de temps en temps lisant les messages , me promenant en silence sur mes blogs préférés. D'une image vers une poésie , d'un texte philosophique à une promenade vers la nature, d'une photographie sublime à un haïku... et même si je semble être ailleurs ,en fait je suis toujours là.Doux été pour toi et pour tous!

      Supprimer
  8. Le jardinier est un homme discret qui ne quitte la marée verte qu'après avoir terminé sa peine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un aphorisme poétique ?
      Merci de cette visite Alexandre.

      Supprimer
  9. piquetage picottage
    la jardinerie est accablement dévastateur et arrangeur
    point de vue d'un jardinier en errance de lui-même
    taiseux et prolixe en ses coupes

    regard

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L' abandon doucement répond à l'Ennemi
      Il y a d'autres jardins , d'autres pays lointains
      Si je laisse à l'oiseau les mots que j'ai écrits
      Il volera vers moi me les chanter demain.







      Supprimer

Vous pouvez laisser un commentaire: